#15 Je ne sais plus pourquoi je t’aime

Coucou les book lovers ! (Oui oui je me mets au Franglish, voilà.)

Eh ben… Voilà ! Je crois que j’ai rattrapé mon retard ! Enfin, je vérifierai mais… nous sommes bien la semaine #15 ? Allez, voilà ce que j’ai pensé de ma lecture !

 

 

JE_NE_SAIS_PLUS.indd

 

L’histoire / Que dit la 4e ?

Je suis en train de descendre l’escalier du lycée et la seconde d’après, je tombe la tête la première. Quatre années de ma vie s’effacent et à mon réveil à l’hôpital, James Larkin me sourit. Il sent la fumée de cigarette, les draps fraîchement lavés, laissés à sécher au soleil. Evidemment, je tombe folle amoureuse. Je nage dans un brouillard heureux. Mais la vie ne peut pas continuer comme ça. Amnésique ou pas, il faut que je sache quel genre de fille j’étais avant. Je me lance alors dans une enquête sur moi-même. Qui es-tu vraiment Naomi Porter ?

 

Ce que j’en pense 

Comme vous l’aurez compris, après les romans jeunesse je suis passée au roman ado ! L’histoire est celle de Naomi Porter, une adolescente de 16 ans qui après une chute, se retrouve amnésique. Quatre années de sa vie ont disparu, et alors qu’elle était en pleine construction de son identité, elle ne sait plus quelle personne elle était devenu. Le roman se passe sur environ dix mois, pendant lesquels Naomi va réapprendre à vivre sa vie.

Elle commence par tout redécouvrir sur sa famille, et que de surprises ! Des parents finalement divorcés, une maman infidèle à son mari qui a désormais une nouvelle famille, et un papa qui va se remarier. A côté de ça, elle a un petit copain dont elle ne sait pas ce qui l’attire, un meilleur ami attentionné qu’elle ne remarque pas tant que ça, et tout un tas d’activités scolaires et extra-scolaires qu’elle doit réapprendre à gérer. Au milieu de tout ça, surtout, il y a James Larkin. C’est lui qui a appelé l’ambulance quand elle est tombée et qui l’a accompagnée à l’hôpital. Mais James n’est pas une personne facile à cerner : un peu comme elle, maintenant qu’elle est amnésique.

L’écriture est plutôt simple, la narration à la première personne sans vraiment de fioritures ni de style particulier : on nous raconte simplement une histoire. Ce n’est pas gênant, c’est ce qu’on attend d’un roman, ceci dit j’aurais aimé entrer plus en profondeur dans les ressentis, les descriptions… Je ne comprenais pas toujours ce qu’il y avait dans la tête de Naomi alors même que c’était un point de vue interne. On, va dire que c’est parce qu’elle ne comprenait pas tout elle-même et que le livre ne fait que 300 pages.

La reconstruction de Naomi est bien construite justement, car après une longue période de découvertes, d’interrogations sur son passé, une obstination à être celle qu’elle était, elle décide enfin d’accepter d’être différente d’avant. Mais la transition est difficile : elle se passe avec James au détriment de tous les autres, ceux qui l’aimaient déjà avant. Il y a beaucoup d’égoïsme dans cette partie. Et enfin, quand elle recouvre la mémoire et qu’elle a enfin tous les éléments en main, elle peut se façonner en conséquence.

C’était un livre sympa, mais qui ne m’a pas tellement transportée, sauf en arrivant à la troisième partie. Je pense aussi que de ne pas pouvoir m’identifier au personnage, ce pourquoi ce type de romans existe, joue en défaveur. Ici on n’est pas dans un essai, ou dans un roman très stylisé… Ce qui compte c’est l’histoire très précise de l’héroïne. Or, ce caractère très adolescent-américain me bloque dans le carcan de la fiction pure et un peu plate.

Enfin bon, je pense qu’il doit bien fonctionner auprès du bon public !

 

Alors, je dois dire que je ne suis pas encore allée fouiller dans ma bibliothèque à la recherche de ma prochaine lecture… Donc ce sera une surprise le weekend prochain ! Weekend où je travaille bien sûr, en plus de ma semaine de boulot, je suis ravie, LOL.

 

Sur la droite, vous avez le lien vers la page Facebook du blog, n’hésitez pas à liker pour suivre les actus ! (Promis je ne pollue pas, je relaie juste la sortie des articles 🙂 )

Au fait, que lisez-vous en ce moment ? Je sais qu’il y en a qui sont dans Endgame, ou les classiques Guerre et Paix et Les liaisons dangereuses 😉

 

A très vite !

Imagimarion

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s