#17 Le mystère de la crypte ensorcelée

Coucou tout le monde ! 

Bon bon bon, je ne vous vois pas beaucoup par ici, et je comprends parce que moi-même je n’ai pas réussi à faire le moindre petit tour sur vos blogs depuis trois mois ! Allez, voici avec un jour de retard le bilan de ma semaine lecture #17 !

 

 

LeMystereDeLaCrypteEnsorceleeEduardoMendoza

 

L’histoire / Que dit la 4e ?

Deux pensionnaires d’un collège religieux de Barcelone ont disparu. Une nonne délirante et un policier véreux promettent la liberté à un délinquant fou à condition qu’il éclaircisse le mystère.
Ce roman policier d’une férocité parodique porte sur l’Espagne de l’après-franquisme un regard aussi cocasse qu’impitoyable.

 

Ce que j’en pense 

 

L’histoire se déroule quelques années après la fin de la dictature de Franco et est racontée par le héros, dont on ne connait pas le nom, délinquant enfermé depuis des années dans un asile, indic d’un policier qui le met sur une drôle d’affaire.

J’ai bien aimé le style d’écriture, tout en circonvolutions, riche, sans sous-entendus, incisif et absurde tout en restant « enrobé ». Comme vous l’avez compris grâce à mes précédents bilans ( 😉 ) j’aime beaucoup les auteurs qui manient les mots avec aisance et humour. Eduardo Mendoza est de ceux-là et j’adore, bien que quelques passages puissent être difficiles à saisir si on n’est pas assez concentré : c’est le seul reproche que je puisse faire sur l’écriture dans ce roman.

Quant à l’histoire, je suis un peu mitigée. Pendant la moitié du livre, on reçoit une accumulation d’informations qui paraissent sans queue ni tête, et le héros ne « daigne » pas nous expliquer ce qu’il en a compris. Puis deux protagonistes nous donnent alors des récits complets : mais personnellement, ça ne m’a pas aidée à comprendre un tant soit peu l’énigme à résoudre. Ce n’est vraiment que dans le tout dernier chapitre qu’on a enfin des réponses. Moi qui aime reconstituer le puzzle d’indices tout au long d’un roman, là j’ai été un peu déçue.

Mais tout ce mystère et ses personnages qui ne font que de brèves apparitions sert en grande partie à montrer ce à quoi ressemble la société espagnole après Franco. Des moeurs libérés à l’extrême, un climat de corruption omniprésent : tout ça se ressent dans ce livre.

Je relève une autre petite chose : je ne connaissais pas du tout ce roman ni son auteur. Je l’ai choisi d’abord parce que la combinaison couverture/titre m’a beaucoup plu : deux nonnes courant sur la plage et « Le mystère de la crypte ensorcelée » ça fait envie. Je l’ai aussi choisi pour le résumé : le trio présenté à savoir, nonne/policier véreux/délinquant fou qui doit résoudre le mystère, prometteur n’est-ce pas ? Cependant, ce trio n’existe pas, le héros délinquant est le seul personnage que nous suivons du début à la fin tandis que la nonne et le policier apparaissent à peine. C’est un point qui m’a un peu déçue : « l’emballage » du livre est un peu trompeur.

En résumé, c’est un roman qui m’a fait passer un bon moment et qui se lit assez vite, une histoire absurde, une écriture riche et pleine d’humour, saupoudrés d’un peu de contexte historique. Dans le même genre, vous pourrez apprécier Le pingouin d’Andreï Kourkov.

Je suis en congés cette semaine, donc je vais essayer de refaire des petits tours sur la blogosphère en plus de lire Paris est une fête d’Ernest Hemingway. Je ne pense pas avoir le temps de lire davantage ou de faire d’autres articles, visite de la famille oblige… D’ailleurs je ne sais pas comment vous faites pour lire trois livres par semaine, écrire autant voire plus d’articles sur votre blog et en plus, écumer les blogs des autres ! Quel est votre secret ??

 

D’ailleurs, que lisez-vous en ce moment ?

 

A très vite !

Imagimarion

 

Publicités

5 réflexions sur “#17 Le mystère de la crypte ensorcelée

  1. Silverwing Miyu dit :

    Moi mon secret…

    J’ai arrêté de bloguer pour l’instant 😥 apu le temps ! Ca reviendra après le mois de mai…

    Et oui, il y a des blogueuses qui sont terriblement efficaces et je me demande, comme toi, comment elles font…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s