#6 Fondation et Empire – Le cycle de Fondation, tome 2

Coucou les choux !  

Je suis très contente de vous retrouver aujourd’hui, après une semaine épouvantable au boulot. Je n’ai pas eu le temps de faire un tour sur vos blogs depuis le week-end dernier, mais j’espère avoir un peu de temps pour ça demain… En attendant, voici mon bilan #6, sur Fondation et Empire d’Isaac Asimov !

 

 

fondation-et-empire

 

L’histoire / Que dit la 4e ?

Tandis que les crises qui secouent l’Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise en visées annexionnistes. En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par le Fondation le moyen de monter sur le trône. C’est alors qu’apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n’avait pas prévu…

Ce que j’en pense 

Je dois avouer qu’il m’a été difficile de me replonger dans l’univers de Fondation, après avoir lu le tome 1 en août dernier, il y a 7 mois ! J’avais oublié tout un tas d’éléments nécessaires à la compréhension du récit si foisonnant de détails et dans un monde si différent du nôtre, c’est peu de le dire. Mais petit à petit, j’ai repris mes marques notamment parce que chaque histoire est séparée de plusieurs dizaines d’années, voire plus d’un siècle : et les personnages que nous avons suivis dans une première histoire, sont devenus des références dans la postérité.

La première partie du livre m’a donc aidée à retrouver la substance du premier tome. La domination technologique de la Fondation sur le reste de l’Empire, les marchands dont on a beaucoup parlé dans le premier tome, Trantor, et l’inévitable victoire de la Fondation contre les attaques… Cette mise en bouche permet surtout de montrer une transition avant le coeur du récit de ce deuxième tome, car on y trouve l’entrée de la Seconde Fondation. C’est l’amorce de ce qui va devenir le sujet principal du cycle de Fondation.

La seconde partie du livre voit entrer à la fois une femme, et également ce qu’on peut appeler un méga élément perturbateur (vous savez, c’est ce qu’on apprenait en cours de Français pour analyser un récit). J’ai dévoré cette partie ! Elle révèle aussi à quel point Asimov pouvait être progressiste, puisqu’il nous raconte une héroïne, une femme qui est l’égale de l’homme, en tout cas dans son monde ; et tout ceci dans un univers où les femmes sont encore traitées comme dans les années 50 (période d’écriture du livre) où elles n’ont pas leur place, où elles n’ont pas la parole, où elles existent à peine.

C’est dans cette seconde partie également qu’on se rend compte qu’Asimov est non seulement le maître de la science fiction, mais qu’il manie aussi l’art de la manipulation et du suspense. C’est une véritable enquête qui se déroule et à laquelle j’ai eu l’impression de pouvoir participer. D’ailleurs, j’ai compris avant le dénouement, je suis très fière de moi 😉 Je trouve que cette seconde partie du roman est redoutablement bien écrite, Asimov réussit à rendre le récit très visuel, et en développant enfin les sentiments de ses personnages (en plus de leur caractère), il donne une nouvelle dimension à une histoire certes remarquable, mais assez stérile quand il s’agit des émotions.

Bref, j’ai adoré ma lecture, je lisais à chaque fois que j’avais cinq minutes, même en équilibre précaire dans le bus bondé. Et la fin étant un véritable cliffhanger je me suis jetée immédiatement sur le troisième tome ! J’espère le terminer demain soir ou lundi… et donc vous faire un petit bilan dans la foulée…

Verdict : une référence !

 

 

Alors, que lisez-vous de votre côté ?

A très vite !

Imagimarion

 

Publicités

6 réflexions sur “#6 Fondation et Empire – Le cycle de Fondation, tome 2

  1. romromoi dit :

    Salut, tout cela fait bien envie, mais combien de volumes y a-t-il ? Je n’ai pas trop envie de me plonger dans une saga d’une dizaine de tomes :3
    Même si ces derniers temps, j’ai plusieurs fois pensé que n’avoir jamais lu d’Isaac Isimov, c’était pas terrible… En ce moment, je dévore un manuscrit pour la maison d’édition Magic Mirror. Je suis membre de son comité de lecture 😉

    J'aime

    • Imagimarion dit :

      Hello ! En fait le cycle a été écrit en plusieurs fois : 3 tomes que suis en train de lire, 2 tomes postérieurs à l’histoire que je lirai peut-être, selon la fin du 3, et 2 autres tomes antérieurs à l’histoire mais ceux-là je ne pense pas les lire. On peut donc s’arrêter à 3, car les 2 derniers n’étaient pas prévus à l’origine et ont été écrits de nombreuses années plus tard.
      C’est top, ça t’intéresserait de lire des services presse à terme ?
      Et au fait, j’avais laissé des commentaires sur ton blog le weekend dernier mais je crois que ça n’a pas marché : c’est ça ? ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s