Throwback Thursday livresque 27.04.17

Le Throwback Thursday livresque est un rendez-vous organisé par Bettie Rose Books, dont le principe est de partager chaque semaine le souvenir d’une lecture, ancienne ou récente, autour d’un thème.


Me voilà en ce jeudi maussade d’avril, présente pour un nouveau rendez-vous !

Pour le thème de la semaine ⌈ ROAD TRIP OU VOYAGES ⌋  j’ai choisi…
Ulysse from Bagdad d’Éric-Emmanuel Schmitt

« Je m’appelle Saad Saad, ce qui signifie en arabe Espoir Espoir et en anglais Triste Triste. » Saad veut quitter Bagdad et son chaos, pour gagner l’Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Tel Ulysse, il affronte les tempêtes, survit aux naufrages, échappe aux trafiquants d’opium, ignore le chant des sirènes, et doit s’arracher aux enchantements amoureux. Tour à tour absurde, bouffon, dramatique, le voyage sans retour de Saad commence…

 

Pourquoi ce choix ?

On ne peut pas vraiment dire que l’on soit dans la catégorie « road trip » ou « voyage » d’agrément. Mais d’une part, je voulais faire un retour sur un livre que j’avais lu et aucun autre ne rentrait dans la définition pure du road trip, et d’autre part il me semble qu’Ulysse from Bagdad est quand même le voyage de quelqu’un ; un voyage forcé, douloureux aussi bien pour le corps que pour l’âme. Une migration pour être exacte, un thème tout à fait d’actualité.

Mon souvenir d’Ulysse from Bagdad ?

Poétique et triste. Pour moi ce roman devrait être lu par tout le monde car il renferme une sensibilité, une justesse, une vérité indispensables, qui rendraient peut-être les humains plus humanistes et empathiques. C’est le récit des oubliés, des maltraités, des méprisés, ceux qui dans leur malheur attirent le malheur, ceux qui abandonnent tout dans l’espoir d’un meilleur et qui se heurtent au mieux à l’indifférence, au pire à l’entrave délibérée et gratuite. Qu’ils se déplacent ou non, dans leur propre ville, ou leur propre pays, ou bien sur le continent, voire au bout du monde, ces humains qui sont oppressés, chassés, affamés, abandonnés, entreprennent un voyage au fond d’eux-mêmes, à la recherche de ce qui subsiste en eux d’humain et d’humanité. Car ces êtres humains, qui parcourent le temps comme les kilomètres simplement pour survivre, sont au fil des mois et des étapes déconsidérés et réduits plus bas que des animaux. Un processus terrible que vivent des milliers et des milliers de personnes à l’heure actuelle dans le monde.

Retrouvez ma chronique d’Ulysse from Bagdad ici.

 

Et vous, quel est votre souvenir lecture du jeudi ?

 

À très vite !
Imagimarion

Publicités

5 réflexions sur “Throwback Thursday livresque 27.04.17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s