#15 Mortelle fricassée

Coucou les choux !  

J’espère que tout va bien pour vous… J’ai l’impression que tout le monde est fatigué en ce moment ! Le changement de temps, les semaines surchargées au travail, le besoin de vacances… Autour de moi, tout le monde est au bord du craquage. Alors, quoi de mieux que de se réfugier dans un bon bouquin ? J’en ai dévoré un cette semaine, dont je vous livre le bilan (n°15 pour la semaine 18, je m’en sors pas trop mal) ci-dessous !

 

 

 

L’histoire / Que dit la 4e ?

L’Auberge de la Tante Adèle est une des tables incontournables du Périgord. Après plusieurs décennies passées devant ses fourneaux, la vénérable Adèle Calmette a rendu son tablier et confié à sa nièce Adeline tous ses secrets de cuisine, à l’exception du petit carnet qu’elle porte toujours sur elle et dont on ne sait quel mystère il recèle. A l’occasion d’un reportage en Dordogne, Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, accompagnée de son photographe Paco Alvarez, entend bien rendre visite à cette institution de la gastronomie locale. Mais le destin en aura voulu autrement…

Entre une communauté à l’ésotérisme douteux et quelques militants en croisade contre le foie gras, entre d’étranges recettes médiévales et des potions d’apothicaire, de vieilles rumeurs paysannes et des malveillances forestières, Laure et Paco finiront par dévoiler certaines des énigmes du pays sarladais.

Ce que j’en pense 

Sachant qu’un des auteurs de Mortelle fricassée, Noël Balen, sera présent au Salon du livre du Grand Narbonne, j’ai souhaité découvrir un de ses polars gourmands (j’aurais aimé lire les récits de plusieurs auteurs qui seront sur le salon le week-end prochain, mais je n’aurai définitivement pas le temps !)

Je dois vous dire que j’ai été un peu déçue. Le résumé promettait une enquête ponctuée de bonne chère, mais pour moi l’intrigue est passée au dernier plan. Il est vrai que ce roman regorge de bonnes recettes, d’anecdotes culinaires, de connaissances diverses sur des ingrédients locaux, et même de chouettes histoires de culture générale : c’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié. Malheureusement, dans ce désir de nous apprendre les secrets du Périgord, l’enquête sur la mort de la Tante Adèle est devenue pas plus qu’une anecdote.

A part dans le premier chapitre, aucun autre indice sur l’action qui a conduit à la mort d’Adèle n’est donné. C’est simplement un doute qui amène les deux héros à se demander si le prétendu accident n’est pas plutôt un meurtre. Aussi, il faut attendre les dernières pages du roman pour avoir droit à quelques réelles pistes et un dénouement qui se fait désirer. Un dénouement qui en plus « n’explose » pas : le chapitre sur la découverte du coupable est vide de son identité, ce n’est que dans celui d’après que l’on sait de qui il s’agit et pourquoi il a agi. Pour moi, c’était un peu inutile de faire tant de mystères quand le reste du roman en était dépourvu.

Concernant le style d’écriture, je dois avouer qu’il m’a un peu gênée. Les dialogues sont beaucoup trop littéraires pour paraître crédibles. Quant aux personnages, malheureusement ils manquaient terriblement de substance. Les caractères ne sont pas approfondis, il n’y a presque que du bon sentiment, et les relations sont à peine évoquées : l’attirance de Paco envers Laure tombe comme un cheveu sur la soupe à la fin du livre, et la relation mère-fille de Laure et Amandine n’a aucun intérêt, n’apporte rien à l’histoire. Je sais que Laure et Paco sont les héros d’une série et qu’ils apparaissent dans d’autres enquêtes, il n’empêche que les auteurs ne rentrent pas dans la psychologie profonde de leurs personnages.

En bref, tous ces points négatifs découlent de ma déception sur ce que ce roman nous promettait comme intrigue, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier la quantité d’informations culinaires dont il regorge et qui mettent l’eau à la bouche !

Verdict : petite déception mais très bon menu.

 

Je me suis lancée dans La petite boutique des rêves de Roopa Farooki, trouvé à la librairie de l’abbaye de Lagrasse. Prometteur !

Que lisez-vous en ce moment ?

A très vite !
Imagimarion

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s