#25 Seulement si tu en as envie

Coucou les choux !

Aïe aïe aïe… C’est que je prends du retard… Je suis en congés depuis trois jours, mais entre les travaux à la maison (bientôt une nouvelle cuisine !!! 🙂 ) les visites familiales, et même une journée passée sur le Tour de France, j’avoue que je n’ai pas beaucoup avancé dans mes lectures ! Ajoutée à cela, une énorme difficulté à terminer Seulement si tu en as envie de Bruno Combes, ça n’a pas arrangé les choses…

 

 

 

L’histoire / Que dit la 4e ?

Il l’attend depuis toujours…elle ne l’a pas vraiment oublié ! Ils se sont connus à seize ans, sur les bancs du lycée d’Arcachon, puis chacun a fait sa vie de son côté.

Camille est devenue une brillante avocate parisienne, Stephen vit de sa passion des livres entre Londres et Paris. Ils n’auraient jamais dû se revoir, mais le hasard en a décidé autrement.

Les souvenirs s’entrechoquent, laissant apparaître les failles de l’attente et du désir. Leur histoire aurait pu être banale, jusqu’à ce que Camille découvre les pages blanches du « manuscrit inachevé ».

Ce que j’en pense 

Ce roman est arrivé dans ma PAL numérique à la faveur d’un terrible manque de romances dans ma bibliothèque. Bon. Je vous avoue que mon bilan est mitigé. Je n’ai vraiment pas accroché avec ce récit, ces personnages, cette histoire d’amour.

La première chose qui m’a rebutée est le style d’écriture. Assez classique dans la narration, il se révèle carrément soutenu pour les dialogues. Et dans la bouche d’une adolescente de seize ans et d’un enfant de huit ans, clairement ça ne passe pas ! Evidemment, je ne dis pas qu’il faut mettre toutes les fautes de français habituelles dans les conversations ; mais il faut aussi se souvenir qu’on est en 2017, et que personne, pas même les adultes, ne dit « cela » à la place de « ça », ou « que l’on » à la place de « qu’on », ou tout un tas d’autres petites formules de ce type qui sont utilisées à gogo par les deux enfants ! Cela m’a vraiment dérangée dans ma lecture.

Pour le reste… je dois vous dire que je suis restée de marbre et que ce roman ne m’a pas laissé un souvenir impérissable : la preuve, je l’ai fini il y a trois jours, et je ne me souviens pas de grand chose… Il ne s’est rien passé, je n’ai pas vibré, il n’y a pas eu de déclic… Dommage, car les personnages principaux, Camille et Stephen, ainsi que Richard, n’étaient pas dénués de relief. Même les personnages secondaires étaient intéressants. Mais ils ont tous été sous-exploités, rendant les personnalités et les réactions parfois grossières, caricaturales.

Court bilan donc, à l’image de ce roman assez court lui aussi, ce qui a peut-être été le problème : il méritait sans doute d’être plus étoffé, développé, car le sujet pouvait nous embarquer. Quelques faiblesses dans l’origine de l’histoire d’amour auraient aussi pu être évitées.

Verdict : décevant.

 

J’ai déjà débuté Les péchés de nos pères de Lewis Shiner, qui se révèle très prometteur ! J’avance lentement, pour les mêmes raisons que plus haut, mais j’espère vous livrer mon bilan dans la semaine.

Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

A très vite !
Imagimarion

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s